L'ALDILA Forum Index
 
 
 
L'ALDILA Forum IndexFAQSearchRegisterLog in



  
Les Guerriers de la Nuit (1979)

 
Post new topic   Reply to topic    L'ALDILA Forum Index -> Films Années 70 -> Autres Genres
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Xoan
The Spanish Inquisitor

Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 1,761
Localisation: Eyes of the Insane

PostPosted: Fri 20 Aug - 14:39:54 (2010)    Post subject: Les Guerriers de la Nuit (1979) Reply with quote

Les Guerriers de la Nuit
(The Warriors)
de Walter Hill (1979)




avec Michael Beck, James Remar, Deborah Van Valkenburgh, David Patrick Kelly, Marcelino Sanchez, David Harris


A New York, où une centaine de gangs se partagent les rues, les combats font rage. La bande la plus puissante, les Gramercy Riffs dirigés par Cyrus, désirent unifier les forces et convoquent tous les gangs à un rassemblement pacifique. Mais la réunion dérape et finit dans le sang : Cyrus est assassiné. Ce meurtre, attribué aux Warriors, déclenche sur eux la vengeance de tous les autres. La lutte pour la survie commence, le long du trajet de 40 kilomètres qui les relie à leur quartier général...




The Warriors reflète toute une génération, celle des années 70 et donne une image réaliste des gangs de jeunes par ses dialogues très crus et par sa violence brutale. Ici on colle au plus près de l'univers de New York avant les grandes réformes de réhabilitation commencée dans les années 80.

Ces gangs de jeunes se battaient pour conserver leur territoire, souvent un simple quartier dont ils étaient issues et surtout un sentiment de liberté vis avis de la société de l'époque.
Chaque gang avait son propre look et portaient fièrement ses couleurs partout ou ils se trouvaient...




Walter Hill réussit parfaitement a retranscrire cet univers sans verser dans une surenchère sanguinolente et trop esthétisée qui aurait nuit au coté très réaliste de son métrage.

Les événements relatés se déroulent sur une nuit et suivent le parcours quasi-initiatique d'un gang devant traverser tout New York pour rejoindre le seul endroit sur pour eux : leur quartier !

Le scénario très simple, voir simpliste, est pourtant brillamment mis en scène par Walter Hill.
Très peu de sous intrigue (une histoire d'amour naissant entre Swan, chef des Warriors et Mercy jeune fille de la nuit) mais un thème central se suffisant a lui-même : la survie d'un groupe dans un milieu hostile.
On n'est pas très loin du survival d'ailleurs.




Le film diffuse un climat étouffant grace notamment a sa très belle photographie et une tension permanente qui va crescendo jusqu'à son final.

Ici le danger plane constamment et peut surgir de partout : de l'angle d'une ruelle mal éclairée, les quais de métro ou patrouille la police, d'un parc ou l'ennemi est tapis dans l'ombre !
Les scènes d'affrontement, plutôt nombreuses sont superbement chorégraphiées et restent très crédibles par leur violence explosive et rapide.
Au bout de cette nuit de violence, dans le couple naissant Swan/ Marcy naît une lueur d'espoir, la seule de ce film très sombre, annonciatrice des changements radicaux qu'apportera la décennie suivante dans cet univers particuliers.




Pas de stars a l'affiche mais une bande de jeunes comédiens très attachants dont ressort principalement Michael Beck (Swan, le chef des Warriors) dont le charisme irradie l'image dès qu'il apparaît !
A noter que plusieurs gangs réels ont participé au film ce qui renforce sont aspect réalité !

La musique principalement composée de hits discos ou funky de l'époque nous plonge un peu plus dans l'ambiance de cette période ou la nuit appartenait au "clubber" dans ce New York immortalisé par Travolta dans sa Fièvre du Samedi Soir !




A noter que The Warriors est tiré d'un roman publié en 1965 par l’écrivain Sol Yurick (né en 1925), qui s’est inspiré d’une histoire grecque écrite au 4e siècle avant Jésus Christ par Xenophon.
Il s’agissait du voyage de retour, par la mer, de mercenaires grecs dont le chef avait été tué pendant la guerre contre les Perses.

De plus la première version des Guerriers de la Nuit fut classée X aux Etats-Unis. Et ce, non pour sa violence mais pour sa portée subversive : la commission de contrôle jugea en effet le film doté d'une "portée incitative, dans la mesure où il donne une vision très réaliste de la guérilla urbaine que des gangs peuvent développer pour conquérir une ville." Plusieurs scènes (notamment au début) furent en conséquence retirées, le film passant d'un durée de 94 à 84 minutes.




Un film qui fait parti a jamais des œuvres cultes qui ont marqué mon existence (jusqu'à m'influencer suffisamment pour me retrouver mêler a de nombreuses bastons lors de mon adolescence !) et que je prend toujours beaucoup de plaisir a regarder.
Le film d'un monde révolu ou l'honneur et la liberté étaient le dogme que suivaient ces gangs loin des business des armes et de la drogue qui régente celui des gangs d'aujourd'hui...
A voir et revoir sans aucune modération !!!


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Fri 20 Aug - 14:39:54 (2010)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Fuchsia
Amanite Phalloïde

Offline

Joined: 02 Apr 2009
Posts: 1,401
Localisation: Dans le Grenier.

PostPosted: Sat 21 Aug - 13:38:37 (2010)    Post subject: Les Guerriers de la Nuit (1979) Reply with quote

J'aime beaucoup ce film. L'aspect mythologique (histoire tirée d'un bouquin, bouquin inspiré de la Retraite des 1000, comme tu le dis, l'histoire de Cyrus qui se révolta contre son frère, raconté par Xénophon qui est Swan dans le film, etc.) dans une ville urbaine et moderne, c'est une idée formidable et puissante.
Bien sûr, c'est très daté, mais c'est aussi ce qui fait son charme... et puis même si c'est un peu daté, je trouve le tout intemporel. J'aime bien également le fait qu'il n'y ait jamais de discours moralisateurs.
A voir en VO obligatoirement parce que la VF n'est pas terrible si je me souviens bien (la voix de Mercy, mon Dieu...). A mon goût du moins.
Back to top
Visit poster’s website
Xoan
The Spanish Inquisitor

Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 1,761
Localisation: Eyes of the Insane

PostPosted: Sat 21 Aug - 15:07:32 (2010)    Post subject: Les Guerriers de la Nuit (1979) Reply with quote

Comme la majorité des films, la VO est toujours préférable  Okay
Comme tu le dis ce film est intemporel aussi à mes yeux et plus il prend de l'âge et plus je lui trouve un côté mythologique, fantastique.
Véritable passage vers le monde adulte de ces jeunes insouciants qui après leur quête seront à jamais différents.
Je trouve qu'il y a encore tant à dire sur ce film tant su la forme, que le fond.
Il existe un site français consacré au film et son univers tenu par un fou furieux qui a accompli un travail de recherche et d'analyse incroyable.
Il faudrait que je retrouve l'adresse....
Tony Scott prépare depuis des années un remake qui se déroulerait à L.A.

Back to top
Visit poster’s website
Fuchsia
Amanite Phalloïde

Offline

Joined: 02 Apr 2009
Posts: 1,401
Localisation: Dans le Grenier.

PostPosted: Sat 21 Aug - 16:58:13 (2010)    Post subject: Les Guerriers de la Nuit (1979) Reply with quote

Je regarde toujours mes films en VO si possible. Les VF sont parfois soignées, mais il arrive que certaines d'entre elles soient catastrophiques (je pense au Dracula de Coppola où l'actrice qui double Lucy m'a porté royalement sur les nerfs !).
Je l'ai sous la main, je le revois et on reparle - parce que comme tous les films simples en apparence, il est très riche. Okay
Pour le remake, j'en avais entendu parler... mais que dire ?
Laughing
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    L'ALDILA Forum Index -> Films Années 70 -> Autres Genres All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group