L'ALDILA Index du Forum
 
 
 
L'ALDILA Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
Witches of East End

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ALDILA Index du Forum -> TV Time -> Séries d'hier et d'aujourd'hui
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fuchsia
Amanite Phalloïde

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2009
Messages: 1 401
Localisation: Dans le Grenier.

MessagePosté le: Mer 6 Nov - 04:31:11 (2013)    Sujet du message: Witches of East End Répondre en citant

En ce moment, je suis dans ma période série.
J'ai donc commencé à visionner Witches of East End, ne sachant pas exactement à quoi m'attendre ; sauf le fait qu'il s'agit de l'adaptation d'un livre (Les Sorcières de North Hampton de Melissa de la Cruz) dont je ne sais rien sauf que c'est typiquement tout ce que je HAIS dans la littérature d'aujourd'hui, soit des livres pseudo-fantastiques, sans saveur et déclinés sur 4 ou 6 tomes, des oeuvres communes, pas originales, des personnages (vampires, sorcières, loups-garous, créatures mythologiques, etc.) asséchés de toute substance, tout cela destiné au grand public.
Mais voilà, j'ai voulu essayer.



Impossible, pour le coup, de ne pas penser au formidable - enfin, moi, j'aime beaucoup ce livre décrié - Sorcières d'Eastwick de John Updike (cf. le titre et jusqu'au logo de la présentation - dans la série, pas sur l'image postée -, bardé d'éclairs comme sur le poster de l'adaptation par Miller).

La série narre les aventures de la famille Beauchamp, constituée de Joanna (Julia Ormond, qui fait son retour à la télé), la mère et de ses deux filles, Ingrid (Rachel Boston) et Freya (Jenna Dewan, que j'ai personnellement vue dans quelques films d'horreur). Nous apprenons assez rapidement que Joanna est une sorcière, de même que ses filles... qui l'ignorent. L'aînée a toujours été attirée par la sorcellerie, jusqu'à compulser des bouquins en cachette, la seconde a été envoyée à l'hôpital psychiatrique pour avoir vu des choses. Survient Wendy (Mädchen Amick, Shelly dans l'inoubliable Twin Peaks et que je n'ai même pas reconnue !), la soeur de Joanna qui pense qu'un danger guette la famille et elle n'a pas tort : un métamorphe se faisant passer pour Joanna assassine un habitant de la ville sous les yeux de son épouse, cette dernière ayant, bien sûr, immédiatement reconnu la matriarche de la famille Beauchamp.


Un début somme toute prometteur.
Le premier épisode est en ce sens plutôt bien amené puisqu'une soirée donnée en l'honneur des fiançailles de Freya avec Dash (Eric Winter), fils de bonne famille et garçon semble-t-il en tout point parfait, nous permet de faire connaissance avec la famille de Sorcières et de poser le décor.

Avec l'arrivée de Wendy, sorcière très sympathique (pas mariée, sans enfants, encore un peu enfantine malgré son âge avancé et surtout, capable de se transformer en chat - et ça c'est bien !), nous apprenons qu'elle et sa sœur ont été en froid pendant des années, qu'elle est immortelle et, surtout, que les filles de Joanna ont une vie pas très marrante : elles meurent et se réincarnent constamment. Joanna est pour ainsi dire continuellement enceinte d'elles, les met au monde et les jeunes filles meurent toujours avant l'âge de 30 ans, raison pour laquelle, par lassitude, Joanna a cette fois pris la décision de ne rien leur dire de leur état de sorcière, dans le but de les protéger.

Vue comme ça, la série a pas mal de potentiel.
Hélas ! Il semble que la chaîne Lifetime soit spécialiste des mélodrames et autres soap-opera. Car de magie, il y en a, certes, mais engluée sous la sensation de déjà-vu et les conventions.
Conventions dans l'écriture des personnages des filles, déjà : Ingrid est moins jolie que sa sœur, c'est un rat de bibliothèque, chez qui toutes les émotions sont intérieures, elle sera donc l'intellectuelle de la famille et bibliothécaire.
Au contraire, Freya est présentée comme un enfant sauvage dont les émotions priment avant tout, elle sera ainsi une belle fille sexy (mot à la mode) qui fait office de barman au pub du coin.
Et déjà, ce parti-pris m'embête. L'intellectuelle pas très jolie, pas très dégourdie mais très intelligente et la belle fille moins intelligente mais belle et attirante. Cliché, cliché, cliché.


On en apprend plus également sur les relations intimes des filles : si Freya va se marier, Ingrid retrouve quant à elle un homme (policier de son état) duquel elle fût vaguement amoureuse dans le passé et qui va lui révéler que lui aussi était attiré par elle.

Et c'est là que : Catastrophe.
Plutôt que de nous narrer l'histoire qui aurait pu être intéressante (pourquoi on veut-on à ce point à cette famille, et plus précisément à la mère ?), les scénaristes préfèrent se concentrer sur l'aspect soap-opera, qui aurait pu ne pas être désagréable... et c'est parti pour trois heures des mésaventures d'Ingrid et son copain-pas-copain qui consiste à : "oh, tu m'aimes depuis tout ce temps ? Mais pourquoi tu ne l'as pas dit ? Tu m'invites au restaurant ? Ouais, cool ! Ah mais non, en fait, j'ai trop peur donc on attend".
L'épisode suivant : "oh, tu me réinvites ? C'est trop gentiiiiil ! Ah mais non, tu viens d'arrêter ma mère, je peux pas".
L'épisode suivant : "oh, allez, cette fois, on va au resto. Tu payes, c'est trop sympa mais finalement, je vais partir tôt parce que je ne suis pas à l'aise".
Et encore, je te passe les scènes de flirts qui ne parlent pas de restaurant et / ou d'invitation.

Quant à la seconde, Freya, elle aime l'homme avec qui elle va se marier (blond, l'air sain, on voit tout de suite le gentil garçon) mais voilà qu'elle est toute perturbée par l'arrivée inopinée du frère de son futur époux, Killian (Daniel DiTomasso), un brun ténébreux qui, évidemment (cliché !) la séduit et la trouble, du moins sur le plan sexuel. La passion, en somme.
Mr. Green


Freya et ses deux hommes.

Cela aurait pu être intéressant mais voilà : une bonne partie de chaque épisode que j'ai pu voir ne se focalise quasiment que sur ça. Ou disons plutôt que cela est une grosse partie de la série. Aspect soap-opera qui me fait faire une avance rapide à chaque fois ; alors que ça serait très intéressant de voir les liens de la famille. Par exemple, on apprend que Wendy a été responsable, un siècle plus tôt, de la mort de Freya ; pourquoi, comment ? On nous apprend dès le début que Wendy et Joanna étaient en froid, là encore, cela m'intéresse plus que les histoires amoureuses (qui s'étirent...) des deux filles.  



Sans compter que c'est prévisible au possible - on devine tout avant. Exemple : Ingrid voit que sa tante a été tuée (par l'être qui se fait passer pour Joanna) ; ignorante du fait qu'elle est immortelle (cela est-il impliqué par le fait qu'elle se transforme en chat et qu'elle a 9 vies ? Pas intéressant de nous le dire), elle réalise un sort de résurrection (aussi rapidement, nous dit-on, parce qu'elle a étudié la sorcellerie).
Mais voilà,
comme le lui apprend la tante pas contente, un tel sort implique la mort d'un autre être, pour rétablir l'équilibre. Et nous, assis devant la télé, on sait d'instinct sur qui ça va tomber, en se disant qu'ils n'oseraient pas faire un truc aussi prévisible... et à l'épisode 4, ils osent.


Donc une série qui se laisse suivre mais franchement sans enthousiasme, avec cette triste impression qu'ils ont gâché un potentiel sympa pour en faire un truc à la Charmed. Série que beaucoup de monde semble adorer et que je déteste.
Les enjeux intéressent clairement moins les scénaristes que les amourettes des deux gamines.
Une série pas subtile, porteuse d'une sensation de déjà-vu et où les personnages ne semblent jamais réellement atteints par ce qui devrait nécessairement les toucher.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Nov - 04:31:11 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Xoan
The Spanish Inquisitor

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2009
Messages: 1 761
Localisation: Eyes of the Insane

MessagePosté le: Mer 6 Nov - 13:23:41 (2013)    Sujet du message: Witches of East End Répondre en citant

En te lisant je pense aussi à Charmed et aux séries style Buffy et consort. Tout ce que je trouve futile voir pire à la TV Mr. Green
Je crois que les effets du succès financier de Twillight a et aura encore de grosses répecutuions tant sur les séries que sur les films à venir.
Toucher aux "classiques" en retirant ce qui faisaient leur caractéristiques et le servant tièdement au grand public qui savoure ce genre de mets.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Fuchsia
Amanite Phalloïde

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2009
Messages: 1 401
Localisation: Dans le Grenier.

MessagePosté le: Mer 6 Nov - 16:27:14 (2013)    Sujet du message: Witches of East End Répondre en citant

C'est tout à fait ça, et c'est pour ça qu'il faut se faire un devoir de gueuler contre.


Il y en a marre, vraiment, l'histoire d'une famille de sorcières peut avoir un potentiel fort mais à chaque fois il faut qu'ils le détruisent. Là, j'ai l'épisode 5 à voir et j'y vais à reculons (alors que j'attends avec impatience l'épisode 5 de American Horror Story Coven qui là, bizarrement, va être décrié par tout le monde !).
Et Charmed, je n'ai jamais aimé. J'aimais bien Buffy au début avant de m'en lasser très rapidement...

Et puis je ne sais pas si c'est moi, mais j'ai l'impression que les gens qui jouent dans ce genre de séries jouent tous de la même façon... lassant.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Xoan
The Spanish Inquisitor

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2009
Messages: 1 761
Localisation: Eyes of the Insane

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 14:38:03 (2013)    Sujet du message: Witches of East End Répondre en citant

Fuchsia a écrit:


Et puis je ne sais pas si c'est moi, mais j'ai l'impression que les gens qui jouent dans ce genre de séries jouent tous de la même façon... lassant.


Forcément à l'erre du formatage et de la copie, les acteurs se doivent de se rabaisser au niveau des oeuvres (certains sont tout simplement mauvais dans certains )

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Fuchsia
Amanite Phalloïde

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2009
Messages: 1 401
Localisation: Dans le Grenier.

MessagePosté le: Ven 8 Nov - 00:54:05 (2013)    Sujet du message: Witches of East End Répondre en citant

Oui mais ça ne m'avait jamais frappée avant ça... tu vois Sarah Michelle Gellar dans Buffy, quand elle fait sa fausse ingénue ? Ben c'est ça, pour les deux filles et c'est clairement insupportable.
Mais comme je n'ai pas de temps à perdre, je ne sais pas si je vais continuer à regarder... l'épisode 5 traîne là et je ne me suis pas encore jetée dessus.
C'est un signe.
Laughing
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:23:42 (2018)    Sujet du message: Witches of East End

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ALDILA Index du Forum -> TV Time -> Séries d'hier et d'aujourd'hui Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com