L'ALDILA Index du Forum
 
 
 
L'ALDILA Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
Le Péplum

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ALDILA Index du Forum -> Zone Bis : made in Italy -> Made in Italia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Xoan
The Spanish Inquisitor

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2009
Messages: 1 761
Localisation: Eyes of the Insane

MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 11:17:36 (2013)    Sujet du message: Le Péplum Répondre en citant

Le Peplum

Les films historiques constituent un genre de prédilection pour le cinéma italien, surtout les films mettant en scène une Antiquité souvent revisitée par l'imagination débridée des auteurs et des réalisateurs de l'époque.
Ces films ont eu une réelle importance dans le contexte social et politique de l'Italie des années 50 et 60, devenant de véritables succès en salle.

- La première période du Péplum italien se situe entre 1905 et 1926.

À l'époque du film muet, le cinéma italien réinvente le péplum en créant une Antiquité mythique et mythologique réaliste.
Ces longs métrages sont à gros budgets, créant ainsi les premières superproductions dont le Néron (1909) de Luigi Maggi succès mondial au box office.
Pour mémoire certains de ces métrages sont encore considérés comme de vrais chef d'oeuvre tel le Quo Vadis ? (1912) de Enrico Guazzoni ou encore Cabiria (1914) de Giovanni Pastrone, avec la première apparition à l'écran du personnage de Maciste.
Ce premier âge d'or du péplum italien prend fin au milieu des années 1920 avec l'arrivée au pouvoir de Benito Mussolini, laissant ainsi le champ libre aux productions américaines.

- La seconde période que l'on peut considérer comme l'age d'or entre 1949 et 1967.



Le film Fabiola d'Alessandro Blasetti (1949), co-production franco-italienne (remake du film italien muet Fabiola d’Enrico Guazzoni de 1918) où l'on retrouve en tête d'affiche Michele Morgan et Michel Simon, est le premier péplum à sortir. Un métrage de facture classique comme le cinéma Hollywoodien en produit depuis des lustres.
Mais c'est aux célèbres studios Cinecitta que s'opère la véritable renaissance du péplum italien grâce aux Américains.
En 1951 se déroule à Rome le tournage d'une nouvelle version de Quo vadis ?, signée par Mervyn LeRoy avec Robert Taylor , Deborah Kerr et Peter Ustinov.
Le triomphe mondial de Quo vadis ? relance la mode du péplum à Hollywood durant plus de dix ans, et sacre Cinecitta capitale du cinéma américain.
D'ailleurs, à plusieurs reprises des cinéastes italiens et américains collaborent ; les productions, les distributions et les équipes techniques sont internationales : grâce au péplum américain, Rome devient la capitale la plus cosmopolite du cinéma.
Durant cette décennie avec des films comme Spartacus (1953) de Riccardo Freda, Ulysse (1954) de Mario Camerini, Sous le signe de la croix (1957) de Guido Brignone et Michelangelo Antonioni ou encore Les Travaux d'Hercule (1959) de Pietro Francisci redonneront ses lettres de noblesse à ce genre si prisé par le public transalpin.


Mais durant les années 60, le Péplum italien va trouver sa spécificité en sortant du carcan rigide et solanel qui était la routine dans ce genre de productiontant dans les films transalpins qu'américains avec des films comme Hercule contre les Vampires (1961) de Mario Bava, mêlant le fantastique dans uneambiance morbide, Les Titans (1962) de Duccio Tessari, mêlant mythologique grecque assez fantaisiste et pure comédie (sans tomber dans la parodie) ou encore le célèbre Satyricon (1969) de Federico Fellini, véritable rêve fantasmagorique.



La sortie du western Pour une poignée de dollars de Sergio Leone en 1964 marquera la fin du règne du péplum sur le cinéma populaire italien.

Entre 1946 et 1967, plus de 180 péplums seront réalisés en Italie.

- Derniers soubressauts de 1977 à 1985



La libérations des moeurs et la vague des films érotiques relancera le genre, avec dès 1977 le Messaline, Impératrice et Putain de Sergio Corbucci mais ce sera deux ans plus tard avec le célèbre Caligula de Tinto Brass (au budget important, avec de collaborateurs prestigieux comme Bob Guccione (producteur peut scrupuleux à qui l'on doit la version X de ce film" ) ou Gore Vidal et des acteurs très connus de premier plan tel Malcolm McDowell, Helen Mirren ou Peter O'Toole) qu'un certains nombres de métrages arriveront sur les cinéma italiens et européens (Les Aventures sexuelles de Néron et Poppée (1982) de Bruno Mattei, Caligula et Messaline (1982) de Bruno Mattei et Antonio Passalia, Les Folles Nuits de Caligula (1978) de Roberto Bianchi-Montero mais sorti en 1982, Les orgies de Caligula (1984) de Lorenzo Onorati ou encore le Caligula 2: La véritable histoire (1982) de Joe d’Amato).
Malheureusement, contrairement au film de Tino Brass, ces productions ne disposent que d'un très petit budget et leur faible intérêt n'attirera pas le public escompté dans les salles.
Ces films ne sont qu'un vague recyclage du film Caligula.
Une forme de recyclage qui sera la marque de fabrique du cinéma italien dans de nombreux genres surtout dans ces années 80.
On verra encore quelques péplums italiens, mêlant d'autre genre, jusqu'au milieu des années 80 dont les deux Hercule de Luigi Cozzi (1984/1985) mais ce sera la fin du genre sur les grands écrans transalpins.

Liste sélective
1909 : Néron de Luigi Maggi
1911 : Agrippine de Enrico Guazzoni
1911 : La Chute de Troie de Giovanni Pastrone
1911 : Judas Maccabée de Enrico Guazzoni
1912 : Quo vadis ? de Enrico Guazzoni
1913 : Marc-Antoine et Cléopâtre de Enrico Guazzoni
1914 : Jules César de Enrico Guazzoni
1914 : Cabiria de Giovanni Pastrone
1918 : Fabiola de Enrico Guazzoni
1926 : Maciste contre le Cheikh de Mario Camerini
1926 : Les Derniers Jours de Pompéi de Carmine Gallone et Amleto Palermi
1937 : Scipion l'Africain de Carmine Gallone
1949 : Fabiola d'Alessandro Blasetti
1951 : Messaline (Messalina) de Carmine Gallone
1953 : Spartacus de Riccardo Freda
1954 : Ulysse (Ulisse) de Mario Camerini
1955 : Attila, fléau de Dieu (Attila, il flagello di Dio) de Pietro Francisci
1957 : Sous le signe de la croix (Le schiave di Cartagine) de Guido Brignone et Michelangelo Antonioni
1959 : Les Travaux d'Hercule (Le Fatiche di Ercole) de Pietro Francisci
1959 : Hercule et la Reine de Lydie (Ercole e la regina di lidia) de Pietro Francisci
1959 : Sous le signe de Rome (Nel segno di Roma) de Guido Brignone
1960 : Maciste contre le cyclope de Antonio Leonviola
1960 : Les Légions de Cléopâtre (Le legioni di Cleopatra) de Vittorio Cottafavi
1960 : La Bataille de Marathon (La Battaglia di Maratona) de Jacques Tourneur
1961 : Les Vierges de Rome (Le vergini di Roma) de Carlo Ludovico Bragaglia et Vittorio Cottafavi
1961 : La Reine des Amazones (La regina delle amazzoni) de Vittorio Sala
1961 : Constantin le Grand (Costantino il grande) de Lionello de Felice
1961 : La Vallée des pharaons (Il sepolcro dei re) de Fernando Cerchio
1961 : La Révolte des esclaves (La rivolta degli schiavi) de Nunzio Malasomma
1961 : La Charge de Syracuse (L'Assedio di Siracusa) de Pietro Francisci
1961 : Le Colosse de Rhodes (Il colosso di Rodi) de Sergio Leone
1961 : L'Enlèvement des Sabines (Il ratto delle sabine) de Richard Pottier
1961 : Maciste contre le fantôme (Maciste contro il vampiro) de Giacomo Gentilomo et Sergio Corbucci.
1962 : Hercule contre les vampires (Ercole al centro della terrade) de Mario Bava
1962 : Romulus et Rémus (Romolo e Remo) de Sergio Corbucci
1962 : La Bataille de Corinthe (Il Conquistatore di Corinto) de Mario Costa
1962 : Ponce Pilate (Ponzio Pilato) de Gian Paolo Callegari et Irving Rapper
1962 : Les Titans (Arrivano i titani) de Duccio Tessari
1963 : Le Tyran de Syracuse (Il tiranno di Siracusa) de Curtis Bernhardt
1964 : Hercule, Samson et Ulysse (Ercole sfida Sansone) de Pietro Francisci
1968 : Œdipe roi (Edipo rede) de Pier Paolo Pasolini
1969 : Satyricon (Fellini Satyricon) de Federico Fellini
1970 : Médée (Medea) de Pier Paolo Pasolini
1976 : Le Messie (Il Messia) de Roberto Rossellini
1977 : Messaline, Impératrice et Putain de Sergio Corbucci
1978 : Jésus de Nazareth : Première époque (Jesus of Nazareth) de Franco Zeffirelli
1978 : Jésus de Nazareth : Deuxième époque (Jesus of Nazareth) de Franco Zeffirelli
1978 : Les Folles Nuits de Caligula de Roberto Bianchi-Montero
1980 : Caligula de Tinto Brass
1982 : Le Larron (Il ladrone) de Pasquale Festa Campanile
1982 : Caligula et Messaline Bruno Mattei et Antonio Passalia
1982 : Les Aventures sexuelles de Néron et Poppée de Bruno Mattei
1982 : Caligula 2: La véritable histoire de Joe d’Amato
1983 : Hercule de Luigi Cozzi
1984 : Les orgies de Caligula de Lorenzo Onorati
1985 : Les Aventures d'Hercule (Le Avventure dell'incredibile Ercole) de Luigi Cozzi

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 11:17:36 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Fuchsia
Amanite Phalloïde

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2009
Messages: 1 401
Localisation: Dans le Grenier.

MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 13:28:19 (2013)    Sujet du message: Le Péplum Répondre en citant

Ce sujet-là, je me le garde au chaud ! (Je dois aller me préparer pour aller acheter... des chauuuuuussons.)
(J'espère que tu parles de la traditionnelle scène de danse. )
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Xoan
The Spanish Inquisitor

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2009
Messages: 1 761
Localisation: Eyes of the Insane

MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 16:38:49 (2013)    Sujet du message: Le Péplum Répondre en citant

J'ai fait surtout un sujet assez large sur l'histoire du péplum made in Italia sans trop rentrer das les détails...mais on pourra y apporter des tas d'infos, anecdotes et tout ce que l'on voudra le concernant Okay

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:15:37 (2018)    Sujet du message: Le Péplum

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ALDILA Index du Forum -> Zone Bis : made in Italy -> Made in Italia Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com